Adèle et le Carnaval de la vie

Concert conté, dansé et chanté pour le jeune public de 5 à 11 ans

En langue française et en langue portugaise du Brésil d’après une idée originale d’Anaïs de Lattre

Durée 50 minutes

Création et arrangements musicaux Leo Corrêa

Texte et mise en scène Chiara Breci

avec
 Chiara Breci
Léo Corrêa
Anaïs de Lattre

Créé par FESTA D’OC et la Compagnie Internationale

Avec le soutiens de l’association IABA et de la MJC de Castanet-Tolosan

 Calendrier du projet

  • Octobre/Janvier 2019 recherche et conception du projet
  • Mars 2020 première résidence de création. Présentation d’une étape de travail le 17 Mars 2020 à la MJC de Castanet-Tolosan
  • Septembre 2020/Avril 2021 recherche d’une résidence de création sur cette période
  • Diffusion 2021, 2021/2022, 2022/2023

Note de l’univers musical et de la mise en scène

Le projet Adèle et le carnaval de la vie naît de l’envie d’explorer notre lien à nos racines, à notre quotidien, à la culture et ce au travers de la musique brésilienne du Nordeste (région cotière de nord du Brésil, regroupant les villes de Salvador de Baia, Recife, Fortaleza).Elle est issue d’un mélange de tradition et modernité, de cultures populaires et sacrées.

Pour donner corps à ce spectacle nous avons décidé de nous emparer aussi de l’univers du conte pour en faire le trait d’union entre les différentes compositions musicales choisies. Nous privilégierons un aspect à la fois fantastique et poétique où le merveilleux et l’humour se mêlent. Une sensibilité exacerbée des personnages et un sens aigu de la liberté donneront une force inéluctable à ce récit, une histoire universelle où l’on voit une jeune fille rêver, découvrir et réfléchir avec beaucoup de curiosité dans un dialogue perpétuel entre musique et conte.

Pour le raconter, nous choisissons l’univers du Brésil dans lequel nos protagonistes seront plongés et avons fait les choix musicaux suivants :

L’Afoxé et le Maracatu baque virado , introduisent le lien avec l’esclavage et les divinités afro brésiliennes. Ces musique interpellent le patrimoine culturel ancien à travers les ancêtres, les divinités et les archétypes liés aux éléments eau, air, vent, terre, feu.

Le Frévo symbole du Pernambuco, danse festive et colorée exécutée avec la sombrinha ( petit parapluie) introduit l’effervescence du carnaval. Le rythme de la danse est en accord avec le rythme cardiaque des enfants, plus accéléré que celui des adultes.

Le Coco de Embolada sur un rythme très actuel est joué avec un pandeiro (Tambourin). Tous les thèmes peuvent y être abordés, il fait notamment penser à un rap assez mélodique cela en interaction avec le public.

Le Cavalo Marinho mélange musique, danse, théâtre et poésie. Né dans les plantations de canne à sucre, il présente des personnages humains, animaux et fantastiques. L’instrument le plus important est la Rabeca, violon utilisé dans tout style dans la musique du nord-est du Brésil. Dans notre pièce le Cavalo Marinho sera la porte d’entrée vers la découverte du monde rural dans lequel notre protagoniste sera plongée.

Le Caboclinho est choisi pour introduire le thème du lien avec la nature et la nécessité de la préservation de notre planète par un mode de vie qui ne tourne pas autour de la consommation.

In fine, cette création musicale et vivante tout en couleur plongera les spectateurs dans des atmosphères variées, oniriques ou concrètes afin de questionner sur les impératifs environnementaux actuels.

https://soundcloud.com/compagnie-internationale/sets/adele-et-le-carnaval-de-la-vie

Synopsis

 Adèle est une jeune fille curieuse et rêveuse et vit avec sa mère à Paris. Leur vie bascule le jour où elles reçoivent en cadeau un billet pour une croisière à la découverte du Brésil, terre du carnaval. Elles arrivent à Recife pensant embarquer pour la croisière de leurs rêves, mais quelque chose ne se passe pas comme prévu.
La croisière est annulée à cause d’une menace de catastrophe naturelle imminente.
Dès lors, elles essaient chacune de leur côté de trouver un moyen de rentrer en France.
Leur expérience s’avère riche en musique, rencontres, lieux et cultures nouvelles mais aussi en entraide et découverte de l’autre. Finalement ce voyage devient aussi le point de départ d’une remise en question de leur mode et de ses liens avec la question environnementale. Que vont choisir Adèle et sa maman : rentrer en France coûte que coûte ou rester au Brésil ?

Les ateliers pédagogiques

 Adèle et le carnaval de la vie est un concert conté pour le jeune public conçu dans une démarche de sensibilisation et d’ouverture aux cultures du monde. Ce spectacle amènera le public dans un voyage imaginaire a travers les facettes moins connues de la culture brésilienne dans l’objectif de stimuler l’imaginaire des plus jeunes grâce à la musique et le pouvoir évocateur du conte. Les artistes vont mettre en place une action culturelle à partir des idées et de la créativité des futurs jeunes spectateurs de ce projet. Les intervenants rencontreront et travailleront avec les spectateurs avant qu’ils assistent à la représentation du spectacle et s’occuperont d’intervenir sur trois aspects de la création :

  • Musicale, avec Leo Corrêa, où élèves découvriront les rythmes de la musique du nord-est du Brésil qu’ils entendront dans la pièce et auront la possibilité d’essayer les instruments par petits groupes. 
  • Chorégraphique et historique, avec Anaïs de Lattre qui leur permettra de découvrir les danses liées aux rythmes choisis. 
  • Dramaturgique, avec Chiara Breci pour la découverte de l’improvisation et la création d’une histoire à l’intérieur de laquelle ces rythmes et ces danses pourraient évoluer.

Il sera ainsi possible d’alimenter une dialectique concrète entre les activités des ateliers collectifs et le moment de la représentation.

Contact
Chiara Breci
chiara.breci@compagnie-internationale.com
+33 (0)7 55 61 96 22

Menu